BlogNews

Affichage dynamique

By octobre 11, 2017 No Comments

L’affichage dynamique

L’impact de la publicité sur la transformation de prospects en clients ou la fidélisation des clients n’est plus un secret. Si le secteur est de loin l’un des plus dynamiques, c’est parce qu’il évolue sans cesse. Ce développement implique l’intégration de nouvelles technologies ou le détournement d’autres technologies au profit de la promotion.

La digitalisation à outrance de moyens de communication classiques a permis la naissance d’un nouveau mode d’affichage : l’affichage dynamique. À la frontière entre le panneau publicitaire et le digital, l’affichage dynamique s’invite aujourd’hui comme une communication très efficace.

L’affichage dynamique, qu’est-ce que c’est ?

L’ « affichage dynamique » s’entend d’un mode d’affichage qui bannit la statique au profit du mouvant. En d’autres termes, les images ne sont plus figées ; ce qui oppose l’affichage dynamique à l’affichage classique.

  • Une communication digitale vivante

En effet, l’affichage classique utilise des supports papier généralement accolés sur de grands panneaux et changer de façon périodique. A contrario, l’affichage dynamique fait l’impasse sur le papier et privilégie les écrans. C’est à cette caractéristique que ce type d’affichage doit ses autres appellations :

  • Affichage sur écran
  • Affichage digital
  • Écran dynamique
  • Écran digital
  • Écran publicitaire
  • Écran de diffusion
  • Digital signage

En intégrant le digital à l’imagerie publicitaire, il est possible de l’animer pour passer un message. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de l’affichage dynamique. Il permet de passer des messages de façon plus vivante et souvent dans un code très ludique.

  • Une communication d’interaction

Cette différence, l’affichage dynamique en fait une force, élargissant les panels de communication ainsi que le champ des messages transmis. Cela lui a valu la dénomination d’affichage interactif. Car, ce type d’affichage permet d’interagir avec les cibles, transformant une simple transmission de message en un partage.

Un écran digital se place partout et permet de faire passer n’importe quel message avec toutes sortes de codes. À cette grande modularité s’ajoute une sophistication perpétuelle. De plus en plus simple à utiliser et surtout moins cher, l’affichage dynamique est devenu un mode de communication très tendance.

Affichage dynamique, fonctionnement et installation

Si la simplicité de l’affichage dynamique est autant plébiscitée, c’est parce qu’il ne faut pas grand-chose pour créer et installer votre propre panneau publicitaire animé.

Un fonctionnement en 3 étapes

L’affichage dynamique fonctionne grâce à un système très élaboré composé de 3 éléments à savoir l’ordinateur, l’écran d’affichage dynamique et le boitier.

  • L’ordinateur

Tout prend vit dans l’ordinateur. En effet, la création du concept, du message ou de l’animation commence depuis l’ordinateur. Si vous avez des talents en graphisme, vous pouvez facilement créer vous-même votre animation. Mais en règle générale, l’affichage dynamique n’est efficace que lorsque l’animation est bien ficelée.

Pour avoir plus d’impact sur le public, il convient de recourir à un professionnel de la création d’animations pour affichage dynamique. Il saura intégrer ce qui marche le plus et éliminer ce qui marche le moins. Le lien entre l’ordinateur et l’écran d’affichage dynamique est assuré par connexion internet.

  • L’écran d’affichage dynamique

Encore appelé display en anglais, l’écran d’affichage dynamique est le support qui permet de diffuser l’animation (images, vidéos de promotions, etc.). Il se présente sous forme d’écran LCD ou LED. Savoir où et comment placer votre écran d’affichage dynamique vous permet de rendre votre message plus réceptif par vos cibles.

  • Le boitier

Le boitier, quant à lui, aussi connut sous le nom de mediaplayer ou mini-pc, est le point de contact entre l’ordinateur et l’écran. Présenté sous forme de lecteur, le boitier sert en quelque sorte de point relai et fera transiter grâce à une connexion internet toutes les données que l’ordinateur souhaite transmettre à l’écran d’affichage dynamique.

De nombreux prestataires proposent des affichages dynamiques qui n’intègrent pas le boitier. Ils s’opposent au Cloud, un réseau virtuel donnant accès à distance à n’importe quelle donnée partagée.

Théoriquement, installer un affichage dynamique semble être un jeu d’enfant. Mais est-ce le cas dans la pratique ?

L’installation d’un affichage dynamique

Si l’affichage dynamique est un mode de communication simple à utiliser et surtout très efficace, cela n’en fait pas le plus simple à installer. Établir la liaison entre les trois éléments susmentionnés est ce qu’il y a de plus complexe. La réussite d’une campagne publicitaire utilisant l’affichage dynamique repose surtout sur une très bonne planification.

  • Planifier le budget

Le budget, voilà un autre nœud qui rend l’installation de l’affichage dynamique complexe. Il y a autant de budgets que de prestataires. Votre choix dépendra de votre besoin et de ce que vous êtes prêt à débourser pour avoir une installation de qualité. Les avantages de ce type de communication devraient constituer une motivation supplémentaire.

  • Choisir son installation

Il existe plusieurs façons d’installer un affichage dynamique et chaque solution présente ses avantages et ses inconvénients.

Connecter le boitier à tous les écrans

Le plus courant est la synchronisation de plusieurs écrans avec un seul boitier. Cette technique permet de dupliquer ou d’étendre le contenu d’un écran à l’autre. L’intérêt de cette technique réside dans la simplicité de l’installation ainsi que la nécessité d’un seul boitier. Malheureusement, la plupart des joueurs n’ont qu’un nombre limité de sorties vidéos. À cela, il faut ajouter leur cout.

Connecter le boitier à un seul écran

Dans d’autres cas, le boitier est simplement connecté à un seul écran tandis que les écrans sont connectés entre eux. Ce qui permet d’éliminer la question de nombre de sorties vidéos.

Par contre, il faut non seulement que les écrans soient identiques, mais en plus, ils doivent être suffisamment proches l’un de l’autre. Dans le cas contraire, les risques seraient la perte de qualité des images et des dépenses en câblage très importantes.

Connecter le boitier à un diviseur

Une autre solution consiste à connecter tous les écrans à un diviseur, tandis que ce dernier est connecté au player. Le but de cette installation est d’avoir un plus grand nombre de sorties vidéos tout en conservant le boitier. Mais comme la solution précédente, c’est une solution couteuse.

Connecter un boitier par écran

Cette installation implique que chaque écran est connecté individuellement à un boitier. Vous aurez donc besoin d’autant de boitiers que d’écrans, une alternative qui fera exploser votre budget.

De ces différentes techniques d’installation, il ressort que, quelle que soit la solution, tant qu’elle intègre le boitier, elle reste onéreuse. C’est là tout l’intérêt de la solution sans boitier : apporter une réponse efficace tout en permettant de réduire le cout d’installation. Tout le reste dépendra du logiciel que vous utilisez.

  • Avoir le bon logiciel

Le logiciel est l’outil qui vous permettra de gérer de façon centralisée vos contenus. En d’autres termes, avec cet outil, vous pourrez gérer depuis un seul ordinateur l’affichage dynamique de tous les écrans. Il permet de décider, dans le cas d’une mise à jour d’images, de vidéos ou de flashs, ce qui doit passer et à quel moment ça doit passer. Vous pourrez faire votre choix entre un logiciel hébergé et un logiciel Software As Service (Saas).

Découvrez notre solution d'affichage dynamique.

Aujourd'hui Blue digital offre la meilleure solution pour installer un réseau d'affichage dynamique dans des malls, des bureaux ou des points de vente. Et la moins couteuse en terme de maintenance et de support.

 

Contactez-nous